La Voie est Libre, citée par les Routes du Futur

Les Routes du Futur du Grand Paris, c’est le nom de la consultation locale et internationale qui s’est récemment déroulée à propos des évolutions prochaines de la métropole parisienne en termes de mobilité. Celle-ci a notamment donné lieu à la publication d’un ouvrage et à la réalisation d’une exposition itinérante. Nous sommes fiers d’y avoir été cité comme exemple précurseur des évolutions à venir.

En amont de la transformation à venir du périphérique et de la révolution des transports à mener, ce projet visait à associer élus, scientifiques, experts, citoyens, … au débat de la mobilité future au sein du Grand Paris.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations concernant cette consultation à cette adresse : http://www.routesdufutur-grandparis.fr/

Par ailleurs, une exposition et un livre ont été édités afin d’accompagner ces réflexions. Celle-ci a d’abord pris place au Pavillon de l’Arsenal, du 7 juin au 13 octobre 2019 avant de suivre un cycle itinérant dans différentes communes du Grand Paris.

Si nous sommes fiers d’être cités dans ce travail (et notamment de la reprise de nos vidéos de l’événement dans la partie « Un Futur Désirable »), nous ne pouvons nous empêcher quelques remarques quant au rendu de ce projet :

  • L’exposition retraçait magnifiquement l’histoire « folle » de la voiture et son influence sur nos modes de vie comme l’aménagement de Paris et de sa région. Elle relevait même la mythologie « fasciste » ou du moins « viriliste » qui s’est construite autour de celle-ci. Une photo d’Hitler inaugurant la 1ère autoroute automobile en Allemagne – juxtaposé de différents textes encensant ces nouvelles techniques comme autant d’outils nouveaux pour dominer le monde – l’attestent sans équivoque.
  • Pour ce qui concerne les « Routes du Futur », nous sommes malheureusement quelque peu resté sur notre faim… Les imaginaires collectifs mobilisés nous ont paru pauvres et surtout, après avoir tant questionné la quête du progrès sous le prisme de la voiture et des technologies modernes, systématiquement énergivores, il nous a semblé que l’exposition faisait la part belle à une multitudes de solutions elles-même extrêmement consommatrices d’énergies et de ressources, qui ne rééquilibrent pas nécessairement l’usage de l’espace public entre piétons, cyclistes, … et grosses autos. Pour ne donner que deux exemples, les voitures électriques et automatiques, ou les systèmes d’intelligence artificielle de régulation du trafic qui nous promettraient un avenir sans bouchon… sans pour autant mettre un terme à l’automobile individuelle comme modèle de mobilité. Quand on sait que l’usage de la voiture ne concerne que 13% des déplacements à Paris, pour une occupation de plus de 50% de l’espace public, il nous semblait que le début de la révolution de la mobilité commencerait par la remise en question de cette injustice là.

Il n’empêche, nous vous recommandons chaudement la lecture de cet ouvrage ou la découverte de l’exposition qui, si vous habitez la région Francilienne, arrivera forcément près de chez vous prochainement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :