Une utopie citoyenne pour transformer l’espace public

Cet automne, nous avons eu le plaisir de revenir dans la revue « Transport Urbain » sur l’histoire de la Voie est Libre et la façon dont cet événement a servi et continue à servir la production d’imaginaires collectifs positifs pour transformer notre habitudes de mobilité et la fabrique de la ville.

A l’invitation d’Anne Faure, urbaniste et présidente de l’association Rue de l’Avenir, et de Frédéric Héran, économiste et urbaniste spécialiste des mobilités, maître de conférence à l’Université de Lille 1, nous avons partagé notre expérience au sein de la revue spécialisée des mobilités urbaines, « Transport Urbain ». Vous pouvez acheter le numéro complet ici (ou découvrir ici les autres numéros de cette revue fort intéressante).

Avec l’accord du rédacteur en chef, nous reproduisons ici notre article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :